KUMAYT (AL-)


KUMAYT (AL-)
KUMAYT (AL-)

KUMAYT AL- (680-env. 743)

Poète arabe, peut-être d’ailleurs d’origine persane. On possède peu de renseignements sur la vie d’Ibn Zayd al-Kumayt. Il aurait été maître d’école, mais sa culture est grande, il se sent du talent et il essaie de le mettre au service de la dynastie régnante des Umayyades ou de ses soutiens. Ses convictions intimes en faisaient pourtant un partisan des ‘Alides, descendants du neveu du Prophète et quatrième calife de l’Isl m, ‘Al 稜 b. Ab 稜 ヘ lib. Cet attachement aux légitimistes devait d’ailleurs valoir au poète d’être emprisonné. Il s’évade, finit par rentrer en grâce, mais quelques années plus tard, vers 743, il est assassiné pour le même motif.

Des cinq mille vers attribués à al-Kumayt, il ne nous en est parvenu que six cents. Les plus marquants d’entre eux sont consacrés aux ‘Alides frustrés du pouvoir et à leur tragédie. D’une façon générale, la langue de ce poète est simple; l’insertion, ici et là, de mots et de figures du vocabulaire poétique de la bédouinité choque plutôt qu’elle ne convainc. Pour autant que l’état de l’œuvre permette d’en juger, il semble que l’on ait affaire à un bon poète, mais de deuxième rang, qui n’a pas eu de rôle marquant dans l’évolution de la poésie arabe.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ARABE - Littérature arabe — La littérature arabe a vécu jusqu’au XIXe siècle sur ses propres concepts, en définissant ses propres catégories. C’est dire qu’en ce domaine toute manipulation imprudente conduit à l’incompréhension, tout rapprochement hasardeux altère la… …   Encyclopédie Universelle